Oct 17 2016

Avec la rentrée et les changements de saison, les soins à apporter à nos chevaux changent.

L’été très chaud et sec, suivi d’une période pluvieuse subite et d’un retour à la sécheresse en septembre prédisposent nos chevaux aux gales de boue, crevasses de paturon, dermites du canon et du bourrelet périoplique.

Quelques conseils simples pour prévenir et traiter ces désagréments :

  • Les longs poils des fanons accrochés à l’arrière des paturons agissent comme degale-de-boue-et-crevasse-de-paturons « gouttières » et permettent à l’eau de glisser sans stagner dans les plis du paturon. Il est donc important de ne pas les couper et de les entretenir. Utiliser un soin démêlant waterproof comme par exemple EKIN soin démêlant permet de les garder lisses et d’éviter que la boue ne s’y accroche.
  • L’humidité est bien sûr un des facteurs qui peuvent déclencher gales de boue et crevasses. Dans le cas d’un cheval au pré par exemple, il est bien difficile de lui garder les pieds au sec ! Donc la prévention est de mise pour les chevaux à risque. Pour cela l’idée est d’appliquer en préventif un onguent. EKIN anti crevasse et gale de boue va protéger le pied contre les bactéries et les champignons et les rayons solaires. Car oui, la lumière a aussi un rôle aggravant sur ce type de problème !
  • Dernier point, si des croûtes sont apparues ne les arrachez pas! L’utilisation de l’onguent émollient, bactéricide et fongicide va permettre de les faire tomber en douceur sans irriter la peau.

Anticiper ce genre de désagréments permet de limiter les risques de boiteries hivernales.

Leave a reply