Mai 3 2017
dermite

La dermite estivale est une maladie allergique des équidés. Elle est provoquée par des piqures d’insectes comme celles des mouches, des taons, des simulies et des moustiques.

Mais tous les chevaux ne sont pas allergiques ! Cette maladie peut être considérée comme étant génétique héréditaire. Certaines races comme le Pur Sang Arabe, le Frison, le Connemara, le Shetland ou le Welsh sont plus touchées que les autres. La dermite estivale peut revenir chaque année chez certains chevaux, elle est alors dite récidivante, mais elle n’est pas pour autant contagieuse !

Mais qu’est ce que c’est exactement ?

horse-1480487_1920Elle engendre d’importantes démangeaisons qui poussent le cheval à se gratter entrainant par la suite des écorchures pouvant se transformer en infections et ulcères. La dermite touche plus particulièrement la tête, les oreilles, l’encolure, l’abdomen ainsi que la crinière et la queue qui peuvent être complètement arrachées et dégarnies. Elle s’intensifie en périodes chaudes et humides.

Au fil du temps la peau abimée s’épaissit, les poils ne repoussent plus. Cette maladie peut provoquer un amaigrissement du cheval, elle peut aussi le rendre moins attentif lors du travail puisqu’il cherchera plutôt à soulager ses démangeaisons qu’à écouter son cavalier.

Comment agir ?

Plusieurs solutions sont possibles

-Choisir une pâture éloignée des ruisseaux ou d’eaux stagnantes qui sont propices au développement des insectes.

-Couvrir votre cheval d’une moustiquaire.

-Diminuer l’apport en protéines dans la ration journalière.

-Protéger les chevaux grâce à l’utilisation de produits répulsifs en prévention comme le spray Répulsif Insectes Waterproof, ou le shampoing Douceur Répulsif Biodégradable. Vous pouvez également utiliser le baume Anti-Démangeaison et dermites à l’action apaisante, anti-inflammatoire, antibactérienne et antifongique.

-Enfin si la maladie est déjà à un stade avancé, il est possible de se faire prescrire par son vétérinaire des corticoïdes. Mais ceux-ci possèdent de nombreux effets indésirables.

En l’absence de traitement préventif, la dermite estivale peut devenir chronique et entrainer des plaies douloureuses de plus en plus graves pour le cheval. 

 

 

Leave a reply