Août 17 2017
chien dermatites

Les maladies de peau ou « dermatites » sont fréquentes chez le chien. On retrouve notamment :

 

La dermatite allergique aux piqûres de puces (DAPP)

Il s’agit d’une allergie à la salive des puces. C’est la première cause de grattage chez les chiens. On observe alors des plaques rouges parfois dépilées et des croûtes, la plupart du temps dans la zone dorso-lombaire. L’absence de puces et de déjections de puces n’exclue pas l’hypothèse de DAPP. Les races principalement touchées sont le Berger Allemand, le Cairn Terrier, le Chow Chow, le Setter, le Fox Terrier, le Pékinois, l’Epagneul.

 

La dermatite atopique

Il s’agit d’une affection de la peau due à un défaut de la barrière cutanée. Ceci est à l’origine d’une pénétration excessive d’allergènes.

dermatites

Les races prédisposées sont le Labrador, le Golden Retriever, les Terriers (WHW, Cairn, Boston, Fox, Bull, Scottish, Sealyham, Yorkshire), les Bouledogues (anglais, français), le Boxer, le Shar Peï, le Pékinois, le Lhassa Apso, le Labrit, le Setter, le Dalmatien.

Le chien se gratte, surtout au niveau des oreilles, de la tête, des pattes et du ventre. Apparaissent ensuite des croûtes.

Les dermatites atopiques s’accompagnent fréquemment d’otites.

Elles sont difficiles à traiter car elles entrainent des affections cutanées secondaires. Celles-ci  peuvent faire réapparaitre le grattage alors que l’allergie avait été contrôlée.

Il est conseillé d’être en contact régulier avec son vétérinaire afin d’optimiser les chances de succès du traitement.

 

La dermatite solaire canine

Cette affection de la peau touche préférentiellement les races à pelage blanc, fin et peu dense (Bull Terrier, Dalmatien, Boxer, Whippet, Pointer, races nues…).

dermatites

Les lésions se localisent sur le chanfrein, les oreilles, le bout de la queue, le ventre. La peau devient rouge, sèche, fragile. Des croûtes et plaques rouges en relief peuvent apparaître (on parle de papules). Des infections peuvent en découler.

 

 

 

 

Il existe beaucoup d’autres dermatites. Certaines d’entre-elles ont pour origine le dysfonctionnement d’un organe et sont compliquées à traiter.

Il ne faut en tout cas pas procéder à l’automédication. En effet, certaines substances qui pourraient paraître tout à fait adaptées au premier abord peuvent provoquer un effet totalement inverse de celui attendu. Ceci peut aggraver grandement l’état du chien (par exemple des anti-inflammatoires sont totalement contre-indiqués dans certains cas).

Il faut donc consulter son vétérinaire si l’on remarque que son chien se gratte de manière inhabituelle ou qu’il présente des croûtes.

Suivant le diagnostic établi et d’après les conseils prodigués, on pourra utiliser des produits en accompagnement de traitement ou bien en préventif, tels que :

  • le shampoing douceur répulsif EKIN  qui tiendra les insectes éloignés (ne se substitue pas à un traitement antiparasitaire), et qui nettoiera la peau fragilisée de votre animal sans l’agresser.
  • la protection solaire EKIN qui protègera la peau de votre animal des dangers liés à l’exposition au soleil. Elle pénètre sous les poils, est waterproof et ne coule pas.
  • le baume réparateur cutané EKIN : nourrissant, émollient et hydratant, il assouplie et protège la peau du dessèchement. Il forme également un film protecteur qui limite le développement des bactéries ce qui contribue à assainir les plaies.

Juliette Delaere, étudiante à VetagroSup Lyon

Leave a reply